Fondation CBRD-Found.® © Tous droits réservés.  Politique de confidentialité | CGV

NAF/APE 7219Z (Recherches & Développements en Sciences Physiques et Naturelles) - Siren 323.916.999.00010

European Homologation Architect 85/384 NIE 2052968b

INFO FONDATEUR VF

Des Garanties Financières Sérieuses et irrévocables sont obligatoires,

comme la signature du Contrat de Confidentialité

NOTA : Pour utilisation correcte du site, veuillez annuler le blocage des « plug-in ».

Fondation

Avec les technologies du "Triptyque technologique cohérent" du physicien Jean-Pierre J. BRUNEAU, il est possible de concrètement protéger la planète, créer des emplois, et relancer sainement l'économie en produisant deux énergies propres et indéfiniment renouvelables. OBLIGEZ VOS RESPONSABLES ADMINISTRATIFS ET POLITIQUES à réellement agir pour votre intérêt public général !
English version page

Le reconditionnement de moteurs comme l’installation d'origine de « MODULES ® » permet à la fois d’entrer concrètement dans une aire de protection de l’environnement, une indépendance énergétique durable, un accès positif économiquement pour les ménages à la protection de l’environnement sans détournement de fonds publics pour favoriser la vente de véhicules (puisque l’amortissement du reconditionnement se fait sous 18 mois)


Le physicien Jean-Pierre J. BRUNEAU a donc conçu la « TECHNOLOGIE DU MOTEUR DYNAMIQUE ® » qui élimine totalement ces deux problèmes en matière de transmission de force soit : l’opposition mécanique entre la bielle et le vilebrequin, et l’ovalisation des chambres d’explosions.


L’implantation d’un « MODULE ® » en lieu et place de l’attelage bielles et vilebrequin a donc résolu ces deux problèmes tout en portant le rendement du moteur reconditionné à 90%. L’autre avantage dudit « MODULE ® » est d’être TOTALEMENT COMPATIBLE avec tous les types de moteurs à pistons, quelle que soit la position relative de ceux-ci entre eux.


Ce qui, dans un contexte économique difficile permet concrètement d’améliorer ces moteurs par un reconditionnement (y compris par exemple un reconditionnement pouvant intervenir dans le cadre d’une intervention de maintenance en garantie constructeur) ACCESSIBLE FINANCIÈREMENT À TOUS LES PROPRIÉTAIRES DE VÉHICULES (de six fois moins à dis fois moins que l’acquisition d’un véhicule électrique ou hybride) ET AMORTISSABLE AU PIRE SUR 60.000 KM (soit seulement un an et demi à raison de 40.000 km/an considéré pour la valeur ARGUS des véhicule) tout en permettant aux constructeurs de produire des « MOTEURS DYNAMIQUES ® » de base en installant d’origine des « MODULES ® ».


Un autre point fut abordé, au plan économique comme d’approvisionnement et de sécurité, qui est celui de l’énergie pour ces moteurs, et en l’état le gasoil, l’essence, le bio-carburant, le GPL. Constatant d’une part que ces carburants ont de plus en plus des coûts d’extraction ou de production, de spéculation, en plus de problèmes géopolitiques et de taxes gouvernementales rendent le coût à la pompe (suivre le lien) de moins en moins accessible pour les usagers (Ménages, Entreprises, Transporteurs terrestres, fluviaux et maritimes, Aviation).

L’objet fut donc d’avoir un ENSEMBLE COHÉRENT: ÉCONOMIQUEMENT, POLITIQUEMENT, TECHNIQUEMENT.


Contrairement aux extractions de carburants fossile (pétrole), extractions de gaz (y compris gaz de roche), la « TECHNOLOGIE DU MOTEUR DYNAMIQUE INTÉGRAL ® » est compatible avec tous les types de carburants avec cependant une sérieuse diminution de leur consommation. Mais ce qui fait sa force en plus de cette compatibilité, c’est sa capacité de fonctionnement avec l’HYDROGÈNE produit par les « ÉOLIENNES BRD ® À AXE VERTICAL ». Les moteurs équipés par reconditionnement des éléments de la « Technologie du Moteur Dynamique ® » devient des moteurs propres pouvant utiliser l’énergie propre de sa production à son exploitation.


Les données économiques sont parlantes au niveau des marchés. La page suivante en donne une petite idée, puisque l’étude a été réalisée uniquement au niveau des moteurs équipant les véhicules (VL, PL, autocars). Ne sont pas compris les moteurs en poste fixe, les moteurs d’engins, les moteurs d’avions à hélices, les moteurs de  péniches, les moteurs de bateaux fluviaux, les moteurs de bateaux maritimes, les moteurs de porte-containers, les moteurs de transport de liquides (supers tankers), les moteurs de motrices de trains…


 

Technologie du moteur dynamique ® (Suite 2) Suite 3