Fondation CBRD-Found.® © Tous droits réservés.  Politique de confidentialité | CGV

NAF/APE 7219Z (Recherches & Développements en Sciences Physiques et Naturelles) - Siren 323.916.999.00010

European Homologation Architect 85/384 NIE 2052968b

INFO FONDATEUR VF

Des Garanties Financières Sérieuses et irrévocables sont obligatoires,

comme la signature du Contrat de Confidentialité

NOTA : Pour utilisation correcte du site, veuillez annuler le blocage des « plug-in ».

Fondation

Avec les technologies du "Triptyque technologique cohérent" du physicien Jean-Pierre J. BRUNEAU, il est possible de concrètement protéger la planète, créer des emplois, et relancer sainement l'économie en produisant deux énergies propres et indéfiniment renouvelables. OBLIGEZ VOS RESPONSABLES ADMINISTRATIFS ET POLITIQUES à réellement agir pour votre intérêt public général !
English version page Éoliennes BRD® à axe vertical

Les éoliennes BRD® à axe vertical sont un élément important de la solution énergétique indéfiniment renouvelable et propre de la production à l’exploitation du « TRIPTYQUE TECHNOLOGIQUE COHÉRENT ». Si l’énergie solaire est une énergie à ne pas négliger, elle présente en l’état et encore pour de nombreuses années une solution nécessitant une emprise importante sur l’environnement, pour part comme celle des bio-carburants, empiétant sur les terres agricoles ou végétales forestières.

Ici, nous allons vous expliquer l’intérêt non négligeable de ces éoliennes qui présentent la particularité de produire de l’énergie, même en périodes d’absence de vent. En effet, non seulement ces machines ont un rendement beaucoup plus élevé que les éoliennes à axe horizontal, mais de plus elles se différencient des autres éoliennes à axe vertical par leur capacité de produire l’énergie suivant le besoin et non suivant la présence de vent par une double réserve d’énergie (gravitationnelle & hydrogène). Pour l’hydrogène, stocké dans une cuve sous le bâtiment, il alimente un « moteur dynamique intégral ® » entraîne le générateur en alternative au système gravitationnel. Ces machines sont en effet calculées de façon à produire la quantité nécessaire d’énergie pour le besoin en fourniture, mais aussi un surplus pour répondre aux besoins en absence de vent du lieu d’implantation.

Ci-contre, le schéma donne une idée générale de principe de l’optimisation de capture du vent. Contrairement à toutes les solutions éoliennes à axe vertical, la solution BRD ® protège les ailes montantes au vent, libérant ainsi la totalité de la force du vent sur les ailes descendantes. Mieux encore, la carrosserie de voilure forme un accès direct du vent vers la sortie, avec un effet accélérateur formant effet Venturi. Ce qui augmente encore la puissance transmise à l’axe.


L’ouverture de l’entrée générale du vent se module directement par la force du vent qui oriente l’ensemble par un procédé mécanique entraîné par le vent.


Le physicien Jean-Pierre J. BRUNEAU a donc eu une approche différente de celles à l’origine de tous autres concepts d’éoliennes, qu’elles soient à axe horizontal ou vertical. Suivant le principe qu’il a établi comme règle fondamentale à respecter au sein de la Fondation CBRD-Found.®, (tous les assemblages physiques doivent produire un résultat répétitif et certain pour être entendus valides) les « Éoliennes BRD ® à axe vertical » se distinguent par une association optimisée des événements qui s’additionnent positivement pour le but recherché, au lieu d’avoir des événements qui viennent en négatif par rapport au but recherché.


Exemple 1 : pour les ÉOLIENNES À AXE HORIZONTAL, l’axe doit être parfaitement identique à l’axe du vent. Ce qui implique un système consommateur d’énergie, cette orientation n’étant pas issue du vent, car la taille des hélices l’empêche. Le rendement énergétique des hélices étant faible, le générateur doit être directement sur l’axe des hélices, et nécessite des composants (aimants permanents) dont la mise en œuvre (issus de « terres rares ») est très polluante.


Exemple 2 : pour les ÉOLIENNES À AXE VERTICAL, les ailes montantes reçoivent le vent comme les ailes descendantes. Si une forme incurvée crée une légère différence de forces appliquées, il est déjà oublié quelques règles basiques d’aérodynamisme qui font que la turbulence générée au dos de l’aile montante est mathématiquement supérieure à celle générée au dos de l’aile descendante (déjà par le fait du sens du mouvement de rotation). Il ne reste donc plus que la différence de résultante de forces entre la forme concave et la forme convexe des ailes qui crée une force pouvant être supérieure sur l’aile descendante (grâce à l’effet d’augmentation de portée par le vent éjecté de la partie concave) pour avoir une résultante exploitable sur l’axe.


Les « Éoliennes BRD ® à axe vertical » ont donc évité les problèmes notables des exemples « 1 » & « 2 » et ont une configuration technique qui au contraire cumule positivement tous les éléments. Nous avons vu plus haut (paragraphes en bleu à droite du schéma général de principe) quelques éléments en matière de captation et d’exploitation du vent (qui permet un résultat avec un vent de seulement 8 km/h, jusqu’à un vent de 500 km/h, niveau de tempête relevé en France en hiver 2013/2014).


Mais ceci ne se limite pas au seul niveau de captation du vent. Par exemple, le BESOIN EN ÉLECTRICITÉ n’existe pas seulement quand il fait jour avec un ciel dégagé (pour les panneaux solaires), ni de nuit ou de jour quand les vents sont présents et ne disparaissent pas (pour les éoliennes classiques à axe horizontal, comme classiques à axes vertical).


Les « ÉOLIENNES BRD ® À AXE VERTICAL » ont donc la particularité d’avoir une séparation, et une double sécurité, entre la captation optimisée de l’énergie du vent et la production d’électricité en continu suivant le niveau de la demande. En clair, le principe technique de ces « ÉOLIENNES BRD ® À AXE VERTICAL » permet de restituer sous deux formes deux énergies stockées avec un minimum de pertes. L’une basique gravitationnelle (avec amplificateur statique), l’autre gazeuse permettant d’entraîner le générateur par un deuxième moyen (qui est un « moteur dynamique intégral ® »).


Il y a DEUX TYPES « D’ÉOLIENNES BRD ® À AXE VERTICAL » :


Le triptyque technologique cohérent (Le « Moteur Dynamique ® » dans les éoliennes)